Un mystérieux bateau vieux de 500 ans retrouvé dans la mer Baltique

minerve-gettyimages-1094111354
L’épave d’un sous-marin français retrouvée 50 ans après sa disparition
July 22, 2019
Entrevue-RC-Jacques-Lavigne2
Jacques Lavigne et son livre multimédia «Les aventuriers du bout du fleuve Saint-Laurent – 20 jours d’aventures de Blanc-Sablon à Sept-Îles en 1981» à l’émission ”D’Est en Est”, à la radio de Radio-Canada
July 31, 2019

Un mystérieux bateau vieux de 500 ans retrouvé dans la mer Baltique

la voix au présent

Un bateau inconnu, vieux de 500 ans, a été retrouvé dans un état de conservation incroyable dans la mer Baltique, au large des côtes suédoises.

C’est une découverte aussi belle que mystérieuse. Et si elle remonte à 2009, le monde entier peut désormais en profiter grâce au travail des chercheurs.

Une épave de l’époque de Christophe Colomb et de Léonard de Vinci

 Il y a 10 ans, l’Administration maritime suédoise avait trouvé les restes d’un navire dans la mer Baltique, à 140 m de fond, et à 24 miles nautiques au large de la Suède. Cette embarcation de 16 m de long a été surnommée okänt skepp qui signifie « navire inconnu » en suédois. Vieille de 500 ans, elle date de la fin du 15e siècle ou du tout début du 16e siècle. L’élément le plus étonnant est son état exceptionnel de conservation. Contemporaine de l’époque de Christophe Colomb et de Léonard de Vinci, l’embarcation en bois est quasiment intacte. Cela fait d’elle l’épave la mieux conservée des temps modernes.

« C’est presque comme s’il avait coulé hier »

Pour le Dr Rodrigo Pacheco-Ruiz, archéologue maritime du MMT, cela est dû aux eaux froides et saumâtres de la mer Baltique. « C’est presque comme s’il avait coulé hier, les mâts sont en place et la coque est intacte. Sur le pont principal se trouve une pièce incroyablement rare : le bateau annexe qui était utilisé pour transporter l’équipage. C’est une scène vraiment étonnante », a déclaré le professeur de l’université de Southampton dans un communiqué.

Si ce navire découvert en 2009 revient dans l’actualité, c’est parce que les chercheurs ont dévoilé ce 19 juillet un modèle photogrammétrique de l’embarcation, c’est-à-dire une copie 3D correspondant exactement à la réalité modélisée à partir de toutes les photos et les mesures récoltées. Fascinantes, les vidéos de l’épave ont été vues près de 300.000 fois en quelques jours.

 

Source : Metro Belgique

Comments are closed.