La grande traversée d’une bouée de la Nouvelle-Écosse à l’Irlande

diver_to_diver_01
30 mai 2017 – UNESCO vous invite à l’événement « Le patrimoine des profondeurs »
April 20, 2017
4faa769b4d
Un réseau mondial de partage de données sur le carbone bleu sera lancé à la Conférence des Nations Unies sur l’océan
May 7, 2017

La grande traversée d’une bouée de la Nouvelle-Écosse à l’Irlande

bouee-derive-nouvelle-ecosse-irlande

Radio-Canada daprès le reportage de Lara Lewis CBC, 28 avril 2017

Une bouée qui était partie du Cap-Breton à la dérive il y a trois ans a été retrouvée de l’autre côté de l’océan Atlantique, près des côtes de l’Irlande.

La bouée en métal était amarrée près de la côte d’Arichat. Elle a dérivé jusqu’au comté de Clare, en Irlande, en traînant une chaîne de 60 mètres.

lost-buoy-2

Lorsque des bouées de ce genre dérivent, elles deviennent un danger pour la navigation au lieu d’une aide, explique Robert McCabe, directeur des commissionnaires des phares d’Irlande, un organisme de sécurité marine.

Il estime que la bouée en question mesure cinq mètres de hauteur et deux mètres de diamètre, et qu’elle pèse environ trois tonnes.

Des bouées entraînées par le Gulf Stream s’échouent en Irlande tous les trois ou quatre ans, ajoute Robert McCabe. Lorsque cela se produit, les commissionnaires des phares d’Irlande les récupèrent et les offrent à leur pays d’origine moyennant les frais.

Dans la majorité des cas, précise M. McCabe, les pays d’origine ne les récupèrent pas. Il explique qu’il ne vaut pas la peine de transporter cet équipement endommagé.

La bouée d’Arichat porte l’inscription « N Q 1 ». La Garde côtière canadienne confirme que c’était l’une des siennes qui a été remplacée en 2014. Elle a donc dérivé pendant environ trois ans.

 

Source : Radio-Canada

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *