projet navigation

par Gianluca MEZZOFIOR, 07/09/2016

En Russie, une rivière proche du cercle arctique a viré au rouge sang. Les habitants accusent les usines métallurgiques d’avoir pollué l’eau au nickel.

Il y avait d’abord eu la mort soudaine d’un troupeau de rennes. Et puis maintenant les eaux d’un fleuve changées en sang. Si ça continue, on va vraiment commencer à croire que les dix plaies d’Égypte se répètent.

En Russie, une rivière proche du cercle arctique a viré au rouge sang. Les habitants accusent les usines métallurgiques d’avoir pollué l’eau au nickel.

Des photos postées sur VKontakte – l’équivalent russe de Facebook – et sur Instagram montrent la rivière de Daldykan, proche de la ville de Norilsk, couler d’un rouge écarlate.

riviere_russie

Un groupe d’habitants associe la teinte de la rivière à l’usine de traitement du nickel Nadezhda, qui appartient à Norilsk Nikel, l’une des plus grandes sociétés métallurgiques du pays propriété de Vladimir Potanine.

Certains clament que la rivière a été polluée par un déversement volontaire de la centrale. D’autres disent que la couleur vient d’un mélange entre les eaux usées et les minerais qui s’échappent dans la rivière.

Cependant, l’usine métallurgique dément au Siberian Times toute fuite de déchets industriels à Norilsk. Ses responsables ajoutent que des hélicoptères survolent la zone autour de la rivière à la recherche de possibles menaces pour l’environnement.

L’usine a même fourni à l’agence de presse locale Tayga Info une photo de la rivière ayant retrouvé sa teinte habituelle. “De ce que l’on sait, la couleur de la rivière aujourd’hui n’est pas différente de son état normal”, assure-t-elle.

Une des villes les plus polluées du monde

Pourtant dans un communiqué, le ministère russe de l’Environnement et des Ressources naturelles concède avoir ouvert une enquête sur cette pollution chimique d’origine inconnue, peut-être causée par “la rupture d’une conduite de Norilsk Nickel”.

Parmi les plus grands complexes de fusion des métaux lourds, Norilsk est connu pour être l’un des lieux les plus pollués de la Russie, voire du monde. Plus de 4 millions de tonnes de cadmium, de cuivre, de plomb, de nickel, d’arsenic, de sélénium et de zinc sont libérées dans l’air chaque année.

À tout hasard, on surveillera quand même une invasion de grenouilles ou de sauterelles. Juste pour être sûrs.

 

source : http://mashable.france24.com/monde/20160908-russie-riviere-rouge-norilsk-pollution-nickel

September 8, 2016
https _blueprint-api-production.s3.amazonaws.com_uploads_card_image_202866_CruHZRmWgAEQcT7

En Russie, une rivière a viré au rouge sang mais rien à voir avec la Bible

par Gianluca MEZZOFIOR, 07/09/2016 En Russie, une rivière proche du cercle arctique a viré au rouge sang. Les habitants accusent les usines métallurgiques d’avoir pollué l’eau […]
August 24, 2016
160824_d91e9_sailbot_ubc_sn635

Le SailBot de UBC a mis le cap sur l’Irlande

Par Radio-Canada Le SailBot, un petit voilier robotisé conçu par un groupe d’étudiants de l’Université de Colombie-Britannique (UBC), a quitté la ville de St John’s à […]
August 24, 2016
stl-ipad-142-vhor3-som

Les secrets du fleuve Saint-Laurent sur Android

Le livre multimédia Les secrets du fleuve Saint-Laurent est maintenant en vente sur Android/Google Play. Le prix d’introduction est à $7,99 canadien, profitez-en, ça ne dureras […]
August 21, 2016
160820_bo1kd_louis-saintlaurent-bateau_sn635

Dernière étape d’une mission canadienne dans l’Arctique pour cartographier les fonds marins

par : Radio-Canada, samedi 20 août 2016 Le brise-glace Louis S. Saint-Laurent entame en fin de semaine la dernière étape d’une mission de cartographie dans l’océan Arctique, […]