Morgan, 29 Oct 2017

Durant l’Été 1997, la National Oceanic and Atmospheric Administration enregistrait le bloop, un son d’ultra-basse fréquence d’une minute dont l’origine était localisée à quelques 2 400 km de la côte Sud du Chili. Ce mystérieux son n’a plus jamais été entendu.

Le bloop était tellement fort que des capteurs à près de 3 220 km ont pu l’enregistrer. Après avoir comparé les enregistrements à plusieurs bases de données, y compris à celles de l’Armée, il est apparu que celui-ci était inconnu.

Source : Ubergizmo

October 30, 2017
snapshot

Le “son” sous-marin le plus fort n’a toujours aucune explication scientifique

Morgan, 29 Oct 2017 Durant l’Été 1997, la National Oceanic and Atmospheric Administration enregistrait le bloop, un son d’ultra-basse fréquence d’une minute dont l’origine était localisée […]
October 26, 2017
Challenger glider

Exploration scientifique de l’océan Indien : Le planeur sous-marin «Challenger» bat des records

16.10.2017 – Commission océanographique intergouvernementale Le planeur sous-marin « Challenger » vient de battre le record du plus long voyage sans escale effectué par un tel […]
October 15, 2017
snapshot

Tests pour la maquette du futur porte-conteneurs autonome de Yara

par Caroline Britz, 13 oct. 2017 Le porte-conteneurs « dronisé » à propulsion électrique de Kongsberg et Yara est en train de prendre forme. Les premiers […]
October 14, 2017
sat-image-severe-2011-hab-lake-erie-noaafr

Publication du premier manuel sur le dessalement et la prolifération des algues nuisibles (UNESCO)

12 Octobre 2017 La Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO s’apprête à lancer le 16 octobre le premier guide sur l’impact de la prolifération des algues nuisibles […]